jeudi 25 septembre 2014

Daech, ce n'est pas une histoire de religions

(Billet susceptible d'être mis à jour pour apporter des précisions après commentaires.)

L'État islamique, ou plutôt soit Daech comme l'appelle le gouvernement français, soit "l'organisation État islamique" pour l'AFP (et la façon de nommer ces assassins peut avoir son importance)... l'espace médiatique est saturé par ce sujet.

Lire la suite...

mercredi 10 septembre 2014

Ces cathos gênés par l'abbé Grosjean et qui lui répondent

On avait beau savoir qu'ils existaient, on finissait par en douter. Certains catholiques ont tellement hurlé leur haine de l'homosexuel puis par extension de la liberté sexuelle et de l'égalité femme/homme, qu'on pouvait penser que le courant de pensée des "cathos de gauche", ou plus généralement des chrétiens de gauche, avait sombré corps et biens sous des piles de sweats capuche rose et bleus.

lmpt-enfants-pleurent.jpg

Lire la suite...

mercredi 3 septembre 2014

Vers un débat politique toujours moins apaisé

(Trop long pour Twitter, billet rapide.)

Nous vivons actuellement une jonction entre le PS et l'UMP sur les programmes économiques, voire sociaux. Après les discours de Valls devant le Medef, les positions de Macron sur le droit du travail (même si on n'est pas sûr) et les déclarations de Rebsamen sur le contrôle des chômeurs (sans stigmatisation, naturellement), que peut dire l'UMP pour se démarquer du PS ?

puteaux-cartables.jpg

C'est bien simple, la droite, l'UMP, ne peut plus faire la différence que sur le "sociétal", c'est-à-dire le mariage pour tous, les droits des femmes, le "djendeur", dans une course à l’échalote sans fin avec le Front national.

A l'image de la communication du Parti républicain aux États-Unis, où Démocrates et "Grand Old Party" partagent quasiment 100 % du programme économique, attendons-nous à une hystérisation toujours plus croissante et crispante du débat sur les sujets de valeurs. A tel point que nous finirons peut-être par regretter le côté bon enfant de Christine Boutin et La Manif pour tous... Les cadenassages d'écoles dans une quinzaine de communes aujourd'hui, premier mercredi de l'année scolaire, nous donne une idée de l'absence totale de vergogne d'une partie de la classe politique (si on avait encore des doutes).

La volte-face de l'UMP, désormais contre l'enseignement de l'égalité filles-garçons dans les classes, après avoir proposé quasiment la même chose que les ABCD de l'égalité, montre bien une volonté, consciente ou non, de se démarquer sur ces sujets.

lundi 2 juin 2014

Liens : Scop et réaction face au score frontiste

Scop toujours

Logo_Fralib.jpgGrosse victoire pour le statut d'entreprise coopérative. Après la SCOP SeaFrance dont le dossier avait été hyper médiatisé, voilà qu'après 3 ans de combat contre Lipton, les Fralib vont pouvoir transformer leur usine en Scop, dénommée Scop Ti ("Ti" comme "thés et infusions"). C'est un beau dénouement pour un long combat. Espérons qu'avec la nouvelle loi ESS, qui prévoit de faciliter la reprise en Scop des entreprises devant être vendues, ce genre d'expériences se multiplie. Si Scop-Ti marche, ce sera un bon exemple à faire valoir.

Puisqu'on est dans les bonnes nouvelles, Les Atelières, contrairement à ce que je postais récemment, n'ont pas disparu. Après leur cri d'alerte, elles ont bénéficié du soutien de la Banque publique d'investissement, et elles ont lancé une souscription nationale (de 10 € à 20 000 €, tout le monde est invité à participer selon ses moyens).

Désintégration sociale, analyse et solutions au vote FN

faceaufn.jpgEnzo Poultreniez, un Vert lillois qui gagne à être connu, a rédigé après les résultats des européennes un billet auquel je n'ai rien à ajouter, rien à enlever. Il est sobrement intitulé : Désintégration, celle de nos territoires, de la société, des classes sociales et des liens. Les réflexions d'Enzo sur le Front national ne sortent pas de nulle part, il est le principal animateur d'un groupe informel de réflexion sur la question et surtout le co-auteur, avec Erwan Lecœur, de Face au FN.

Le lien tourne depuis vendredi dans la sphère écolo, de tweets en mails en partages Facebook, et suscite pas mal de réactions. C'est amplement mérité, et cela a le mérite de nous questionner sur nous-mêmes. Non pas qu'on ne sache pas se regarder le nombril, mais on le fait rarement sur l'essentiel. Là en l’occurrence, c'est très important. Lecture obligatoire, avec petit extrait ci-dessous (dure sélection) :

C’est là aussi que pêchent les écologistes. C’est un changement de posture qu’il faut opérer, en cessant les discours magistraux et culpabilisateurs. Nous n’avons pas à être surpris que notre message trouve si peu d’échos. Que proposons-nous à celles et ceux qui sont les relégués de la Mondialisation ? Le grand saut dans le vide de la transition écologique. Du passé faisons table rase pour un monde plus vert ? Notre utopie est déjà lointaine, et parfois assez floue. Mais en ce qui concerne le chemin pour y parvenir, il reste couvert de brouillard. Quand l’évolution du monde précarise, le réflexe est évidemment de vouloir revenir à un passé fantasmé, quand "c’était mieux avant", plutôt que de marcher vers un autre inconnu.

Je suis d'autant plus d'accord avec Enzo que j'ai (moins bien) écrit dans le même sens à plusieurs reprises :

lundi 26 mai 2014

Luttons contre le FN, marchons et chantons !

je ne voulais pas que cette discussion Facebook se perde dans les tréfonds de mon compte, alors voici...

Les bonnes nouvelles du scrutin européen #ep2014

Le problème avec les déflagrations telles que celle d'hier, c'est qu'elles emportent tout sur leur passage. Difficile ensuite de retrouver au milieu des débris quelques motifs de se réjouir.

Mais même sur le pire tas de fumier peuvent pousser de jolies fleurs. Alors parce que la vie continue, qu'il ne faut pas se laisser abattre, tentons de trouver quelques une de ces fleurs. Je vous préviens tout de suite, le bouquet sera bien maigre et surtout parfois un peu fané. Si vous avez d'autres bonnes nouvelles signalez-les en commentaires cet article sera mis à jour en conséquence.

fleur-fumier.gif

Lire la suite...

jeudi 22 mai 2014

La pétition anti FN de Terra Nova : ou comment se vautrer dans le n'importe quoi

Mais développons un peu ce tweet si vous le voulez bien...

A la veille d'une élection qui s'annonce catastrophique pour la gauche, l'Europe et la participation électorale, Terra Nova ne trouve rien de mieux à faire que de sortir un "appel", doublé d'une pétition sur WeSignIt, appel intitulé : Ne laissons pas le FN devenir le premier parti de France !

C'est beau comme un badge Touche pas à mon pote sous la pluie d'un concert à Bastille.

Lire la suite...

lundi 28 avril 2014

Les gros scores du FN sont une bonne nouvelle

Je suis évidemment très content, heureux, fier, d'être élu parisien du 13e arrondissement, tout nouveau maire-adjoint chargé du développement durable et de l'économie sociale et solidaire. Toutefois, je tiens à dire que je me sens un peu comme un rescapé tant les élections municipales ont été une hécatombe dans les villes de gauche.

En Île-de-France, la banlieue rouge, déjà bien rose, est maintenant devenue franchement bleue (voir la carte de Slate) et les résultats nationaux, notamment du FN, ont bousculé quelques certitudes.

Lire la suite...

- page 3 de 10 -