Chez EELV, la déception à la lecture d'un article du Monde

le 23 octobre 2012 Le Monde lançait un appel à témoignages : Vous êtes militant EELV, pourquoi avez-vous rendu votre carte ?

Plus d'un mois après, le 4 décembre 2012, sort l'article : A EELV, la déception d’anciens militants. Un travail de titan, une enquête fouillée, une étude exhaustive.

Plus d'un mois pour, du propre aveu de l'auteur du blog Rouges & Verts, ramasser et traiter 40 témoignages spontanés et recontacter 10 personnes, ça me parait beaucoup de temps pour peu de témoignages, eux-mêmes peu assurés de représentativité.

seriously.gif

Loin de moi l'idée de nier tout ce qui peut aller mal chez EELV, la chute assez massive d'adhérents en 2012 (mais assez habituelle, hélas, entre deux congrès)... Je n'ai jamais prétendu que tout allait bien dans notre stratégie, notre communication, notre présence au gouvernement et dans la majorité. Mais ce qui est dit dans l'article, par des ex-militants sincères, peut s'appliquer à n'importe quel parti et aurait pu être récolté à n'importe quelle période.

Image trouvée sur le drôle Le militant écolo

Commentaires

1. Le mercredi 5 décembre 2012, 10:09 par Sandra

En fait l'enquête a commencé bien plus tôt, en plein pendant la présidentielle. Ce n'est donc pas 1 mois mais environs 6 mois... avec 40 témoignages ?
Chiche que demain, en 24h à peine, j'en sors 3000 d'UMPien-e-s dégoutés partis prendre une carte ailleurs ? ;)

2. Le mercredi 5 décembre 2012, 12:14 par Baptiste

Des "études" bidons relayées ou initiées par Le Monde ou d'autres, cela devient hélas une habitude.
Pour infos, je m'étais amusé à regarder cet article ô combien accrocheur sur la dangerosité des colliers d'ambre (émis par la société de pédiatrie française).
http://www.eco-sapiens.com/blog/les...

Au final 30 répertoriés en 2003 non pas liés aux colliers d'ambre... mais aux chaînettes. Et je parle pas du questionnaire auprès de 29 personnes dont 5 NSP...

Du coup, il faudrait presque imposer à la presse, quand il s'agit d'échantillon dérisoire, de rajouter la mention "Pifométrie" directement dans le titre de l'article.