Le faux Parti Juche de France ? #DPRK

Très actif sur Twitter, il existe un compte @Parti_Juche, doublé d'un site web : http://www.parti-juche.org/ aux allures propagandistes aussi hallucinantes que ce que l'on connait de la république démocratique populaire de Corée (on ne précise pas "du Nord" puisqu'il n'y a qu'une seule Corée, le Sud est occupé par les impérialistes américains).

logo-pjf.png

Longtemps j'ai cru à un "fake", un faux compte parodique pour rire de ce régime despotique démentiel. Mais avec un ton sérieux jamais démenti, un relais constant des positions officiels de l'État nord-coréen, le doute m'a saisi. Et s'il y avait bien en France des Français partisans du Juche, cette "idéologie" totalitaire ? A moins qu'il ne s'agisse que d'un site traduit par des services nord-coréens.

Pourtant, il y a même une page consacrée aux instances de l'antenne française du Juche, où l'on apprend que les "Leaders du PJF" en France sont Philippe Lefebvre - Président du PJF et Co-fondateur du PJF, ainsi que Stéphane Ferreira - Secrétaire Général du PJF. Copie d'écran ci-dessous au cas où les photos changeraient (c'est déjà arrivé et c'est là que je veux en venir).

copie-ecran-pjf.jpg

Des figures banales me direz-vous.

Là où c'est plus drôle c'est qu'avec une recherche d'image inversée (avec Google Image ou TinEye) on découvre la source des portraits. Ainsi, on retrouve Philippe Lefebvre sur un site russe pour un sujet qui a l'air très loin de la Corée du Nord. Il s'appellerait même plutôt Absalitdin Murzaev et serait président du Conseil des aînés Koumyks. On le voit sur ce site russe en plein discours : Дагестан: Чрезвычайный съезд отчаявшихся. Son portrait non-retouché ci-dessous.

IMG_2023-308x350.jpg

Je ne suis hélas pas parvenu à retrouver l'origine de la photo de l'autre acolyte, Stéphane Ferreira. Toutefois, la photo précédente était celle ci-dessous, qu'on retrouve sur cette page, où on peut apercevoir le secrétaire général adjoint, un soi-disant Jérôme Bernard, en compagnie du soi-disant Philippe Lefebvre. La preuve de ce que j'avance ? Une capture archive.org d'août 2012.

IMG_2023.JPG

Que s'est-il donc passé au sein de la hiérarchie juchéenne pour un tel changement de mise en avant ? Est-ce unn disgrâce du secrétaire général adjoint ? Un retour du secrétaire général, qui va mieux encadrer le président ? Nos plus grands kremlinologues et soviétologues sont sur l'affaire, comme à la belle époque de l'URSS. ;-) Notez au passage le joli travail de recadrage et de filtre couleur !

Maintenant, reste la question essentielle : à quoi sert ce site sans grand humour, sans second degré ? Est-ce réellement une antenne française du Juche ? Est-ce une tentative mal orchestrée d'agents nord-coréens ? Le Who is est hélas sans utilité, il fournit une adresse américaine de protection des données pour le who is, justement.

Puis, le 11 mars, Philippe Lefebvre change de tête, et annonce dans un communiqué montrer désormais son vrai visage. je vous le copie-colle in extenso, sait-on jamais, qu'il disparaisse dans un trou de la doublepensée !

À travers ce communiqué, je fais suite à un article dédaigneux d'un membre du parti capitalisto-compatible Europe Écologie les Vert. Celui-ci prétend que notre organisation politique n'existe pas car il a découvert que le portrait présent dans ma présentation n'était pas le miens. Effectivement, j'ai choisi à la création de la page web du PJF de ne pas diffuser mon visage, tout comme mon camarade Jérôme Bernard, suite à une agression en 2006 de la part de militants d'extrême droite.

Cependant, suite à de nombreuses attaques visant à nous affaiblir et afin de gagner en crédibilité je choisis aujourd'hui de dévoiler mon vrai visage. J'espère ainsi que notre Parti pourra diffuser plus largement les idées du Juche et, à terme, aller vers l'édification du socialisme, le vrai. Mener un combat politique pour les idées du Juche dans un pays pro-étasunien n'est pas chose facile, mais nous sommes absolument déterminés pour imposer le Kimilsungisme-Kimjongilisme en France !

Deux partis du Juche, le mystère s'épaissit - Mise à jour quelques heures après la parution

Cet article ne serait pas complet sans parler du Parti Juchéen, avec compte Twitter lié (@JucheFrance) mais inactif depuis juillet 2012. Cet autre parti, le seul légitime si j'en crois leur "mise au point" (dernier billet publié), aurait fait la même recherche que moi sur les photos :

Ce parti pousse la mythomanie au point de présenter un organigramme sur lequel figure deux dirigeants qui n’existent pas plus que ce prétendu parti. Seulement deux photos glanées sur le net et deux noms très communs « Philippe Lefebvre » et « Jérôme Bernard » (et pourquoi pas Bertrand Dupont ?) dont on ne sait strictement rien : pas de biographie, pas de parcours politique, pas même une brève présentation. Rien. On nage en plein néant.

Avant d'expliquer pourquoi ils sont les seuls légitimes à porter les idées du Juche en France. Sur un ton bien trop sérieux pour être premier degré, mais avec la Corée du Nord, on n'est jamais sûr.

Ce blog créé en 5 minutes ne pèse pas un gramme de crédibilité face à notre organisation, née en 2009 à la suite d’un congrès qui avait réuni plusieurs groupes et mouvements pro-Corée du nord, fruit d’un laborieux travail politique et intellectuel qui a démarré en 2006 avec la création du CERJF (Centre des études révolutionnaires du Juche en France) et l’édition d’une revue clandestine « Uri Juche » (Notre Juche).

[...]

Nous avons donc bel et bien affaire à une coquille vide qui est certainement l’oeuvre d’adolescents qui s’ennuient pendant leurs vacances estivales, comme le démontre l’argumentaire solide de la présente mise au point. S’ils souhaitent y répondre, libre à eux, mais qu’ils le fasse sur le terrain des arguments comme dans notre cas, plutôt que sur celui des grandes phrases pompeuses dont est truffé leur communiqué.

Oui, le mystère s'épaissit...

Le "consul" s'exprime - mise à jour du 14 mars 2013

Comme le montre la copie d'écran ci-dessous, Sébastien a été en contact avec le diplomate qui fait office de consul de la Corée du Nord en France, qui lui a indiqué que son État n'a aucun lien avec ses organisations qui se revendiquent du Juche. Une bonne chose à savoir.

coree-du-nord-sebastien-facebook.jpg

Notons que ce diplomate est sur LinkedIn.

Une interview de TV5 - mise à jour du 8 juillet 2013

Au hasard d'une mention sur Twitter :

Atlantico ne fait que relayer, avec une gourmandise et une fascination morbide de néo-libéral pour un fossile vivant stalinien - une longue et passionnante interview de "Jérémy Gauthier (nom d'emprunt)" : Corée du Nord : ces Français séduits par la dynastie Kim.

Un extrait :

Si effectivement ces camps de travail existent, ce à quoi je ne crois pas trop, cela irait à l’encontre des idées originales du Juche. Et effectivement cela est condamnable. Mais de toute façon, nous ne savons pas si cela existe, donc pour moi, il n’y a pas de problème.
Enfin, je voudrais dire qu’il peut y avoir des points de la politique nord-coréenne que nous n’approuvons pas. Je n’ai pas d’exemple en tête. Mais nous ne sommes pas, comme je vous l’ai dit, des représentants de la Corée du Nord en France. Nous ne sommes pas bornés à soutenir coûte que coûte, sans réfléchir, le régime nord-coréen.

Point important : vous noterez qu'il reconnait (plusieurs fois dans l'interview) ne pas être un organe officiel de la Corée du Nord. Ce qui rejoint le témoignage du "consul" reproduit plus haut.

De deux chose l'une :

  • soit ce Jérémy (nom d'emprunt) est sérieux, ce qui pose de grosses questions quant à sa conscience politique et à la réalité du monte qui l'entoure, sa conception des libertés publiques et de la liberté d'expression ;
  • soit M. Gauthier (nom d'emprunt) continue le canular à fond et entre dans le personnage jusqu'au bout, ce qui nous permettrait de parler de vrai talent dans la blague.

Selon le cas, je suis partagé entre l'effroi et l'admiration.