Mariah Carey et la shampouineuse

Il y a des souvenirs anodins qui restent gravés dans la mémoire et se rappellent à vous au gré des circonstances, des événements. Allez savoir pourquoi ils vous ont plus marqué que d'autres peut-être plus importants. Ça fait longtemps que j'ai envie de conter une anecdote que l'on pourrait intituler (envolée de violons et tremblements de cuivre...)

Mariah Carey et la shampouineuse

220px-Mariah_Carey___2010_Academy_Awards.jpgL'histoire se déroule dans un salon de coiffure de Torcy, où j'étais allé en toute fin d'après midi, sans doute après 18 heures. C'était en hiver, car je me rappelle qu'il faisait bien nuit, déjà. Le salon était presque vide.

En fond sonore, les coiffeuses avaient mis NRJ, comme ça on profitait des tubes du moment et des pubs du moment. C'était tout de même une soirée un peu spéciale car NRJ avait offert à ses auditeurs une invitée de prestige : Mariah Carey.

Entre deux coupures pubs et un passage de "hit music", une question est posée à la star :
« Qu'est-ce que vous auriez fait si vous n'aviez pas été chanteuse ?
- [voix de la traductrice] Euh, je ne sais pas, shampouineuse ? (rires de Mariah Carey, de la traductrice et de l'intervieweuse) »

Justement, une shampouineuse était en pleine action dans le salon, avec une cliente. Elle s'était permis ce commentaire : « On s'en prend toujours plein la gueule, je sais pas pourquoi. » ou en des termes approchants.

Dans mon cerveau de 13 ou 14 ans, c'était la confusion suivie de la révélation grâce à la remarque de la shampouineuse, vexée par la réflexion de la chanteuse. Pourquoi une telle moquerie ? Une réflexion bien naïve j'en conviens.

En y réfléchissant aujourd'hui, c'est même pire : pourquoi une telle moquerie de la part de quelqu'un qui a bâti sa carrière et sa fortune sur des millions de shampouineuses qui ont acheté et écouté sa musique ? Pourquoi un tel rire ? Une telle complicité ? Pourquoi afficher ainsi un mépris pour un métier qui nécessite un apprentissage et des compétences, ces compétences qui permettent à Mariah d'afficher une permanente impeccable comme sur la photo que je vous ai mise plus haut.

Vous me direz, ce n'est pas trop grave. C'est juste une petite vexation un soir, sur une radio nationale, par une star mondiale, dans les années 90.