jeudi 28 août 2014

Un logo contre le changement climatique ? #itsnotwarming

On sait bien que les badges sont aussi utiles pour régler un problème qu'un thé chaud contre un cancer[1], néanmoins, ils permettent parfois de provoquer prise de conscience et mobilisation.

C'est ce que propose Milton Glaser, le créateur du logo "I ♥ New York", avec cette sphère qui s'assombrit. Le slogan, "It's not warming, it's dying", donnerait en français quelque chose comme "Ça ne se réchauffe pas, ça meurt". C'est sans doute un peu dramatique mais ça a le mérite d'être clair.

logo-climat.gif

Je n'ai pour ma part pas d'avis tranché, mais dans la perspective de la COP 21 à Paris-Bourget, j'en commanderais bien quelques uns (par ici pour les commandes. :-)

Lire la suite...

mercredi 9 juillet 2014

La France moche ou "défigurée" selon Valeurs actuelles

Dans son dossier du numéro 4050, paru le 10 juillet 2014, Valeurs Actuelles, VA pour les intimes, s'attaque à "la France défigurée". Et quoi de plus emblématique pour illustrer les paysages saccagés de notre beau pays ? Des éoliennes, bien sûr ! Et cela dès la une du magazine.

va-francedefiguree.jpg

Je suis un toutefois un peu mauvaise langue, il y a un pylône haute tension, en bas à droite. Ne renonçant à aucun sacrifice, et pour m'amuser au moins autant que pour leur pseudo dénonciation de la dictature des Verts, j'ai acheté ce numéro (3,90 €, je vais ouvrir un Ulule).

Lire la suite...

jeudi 19 juin 2014

La pollution plastique dans les océans ne se résoudra pas avec des gadgets

Le miracle du jatropha

Vous rappelez-vous du jatropha ? C'est une plante, oléagineuse, originaire d'Amérique du Sud. Dans les années 2000, quand les polémiques sur l'usage des terres arables au profit des agrocarburants ont commencé à émerger, le jatropha a été brandi comme LE miracle qui allait nous permettre non seulement de continuer à rouler, mais aussi à faire gagner de l'argent aux pauvres agriculteurs du Sud et à rentabiliser des terres semi arides. Car, nous disait-on, le jatropha n'a besoin de rien et pousse partout.

Lire la suite...

mardi 7 janvier 2014

La disparition de la marche à pied, ce n'est pas une fatalité

Je ne peux m'empêcher d'y voir un lien...

D'un côté les dernières statistiques sur l'obésité, effrayantes, qui provoquerait 2 millions de morts par an pour 1,5 milliards de Terriens en surpoids, avec l'inconfort qui va avec (maladies cardiovasculaires, diabète, discriminations...).

De l'autre la marche à pieds qui diminue, diminue inexorablement... si l'on en croit cette étude anglaise de 2012 qui s'était employée à illustrer la zone de marche à pieds sur quatre générations entre 1910 et aujourd'hui. Le petit Anglais est ainsi passé de 6 miles à quelques centaines de mètres de liberté de marche à pieds.

marcheapied.jpg

Lire la suite...

mardi 17 décembre 2013

Pourquoi faire baisser la vitesse sur le périphérique à 70 km/h, voire moins #mun75013

Débat entre Yves Contassot, Conseiller de Paris et tête de liste dans le 13e arrondissement, et Simon Midal, porte-parole Automobile Club Association. Vous imaginez bien que Simon Midal n'approuve pas. Tout juste est-il d'accord avec la limitation de vitesse devant les écoles à 30 km/h ; difficile de faire autrement quand il s'agit des enfants. Il ne précise pas si la diminution de la vitesse à 30 km/h sur les grands axes le contrarie ou non.

Lire la suite...

jeudi 12 décembre 2013

Le père noël en a marre, des fumées et des brouillards de particules fines

Parfois, il m'arrive de me demander comment je suis devenu écolo. Trop de lecture de Wapiti ? Un effet de génération ? Ma mère qui me grondait en cas de gâchis de nourriture ? Mon grand-père chasseur et pêcheur ? Les fiches "écologie" de Spirou Magaziiiiine ? Il faut dire que la plupart des problématiques écolos étaient - hélas - déjà bien connues il y a 20 voire 30 ou 50 ans...

Mais aujourd'hui je voulais vous faire découvrir une chanson, une chanson de Noël.

Lire la suite...

mardi 24 septembre 2013

La Voie est Libre, faisons-la sur le Périph !

Dimanche 22 septembre, c'était La Voie est Libre à Montreuil, sur la A186. Pendant une journée, l'autoroute est rendue accessible aux piétons et à toutes les circulations douces pour un immense écofestival. C'est chouette et bon enfant.

Ce n'est pas rien : marcher sur ce ruban de goudron nous amène à repenser cet espace différemment. On réalise la taille de l'espace consacré à un seul mode de transport : la voiture individuelle, en plus de couper une ville en deux.

(Sans le vouloir, la fille en rose apparaît et disparaît de la boucle exactement au même moment. Un petit hasard de Vine que j'ai trouvé très poétique.)

Lire la suite...

jeudi 25 juillet 2013

Mall et car culture en perte de vitesse aux États-Unis

Le monde change. C'est enfoncer des portes ouvertes que d'écrire ça, tant il n'a cessé de changer au cours de l'histoire humaine, à des vitesses plus ou moins rapides cependant.

Toutefois, et sans savoir si cette impression est la même pour toutes les générations depuis l'Après-Guerre, il semblerait que nous soyons à l'aube de bouleversements comparables à ceux de la Révolution industrielle ou de la crise de 1929 et de ce qui s'ensuivit (à moins qu'on ne soit déjà en plein dedans).

J'ai lu aujourd'hui deux articles qui m'ont frappé sur l'évolution des États-Unis. Ils parlent évidemment de la voiture et de l'autre aspect de l'Americain way of life, les malls, ou centre commerciaux gigantesques (une certaine beauté se dégage de la photo ci-dessous, très science-fiction post-apocalyptique, vous ne trouvez pas ?).

Dead mall

Lire la suite...

- page 2 de 6 -