Yet Another Blog Politique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 27 mars 2014

9,82 %, 5567 fois merci

5567-mercis.jpg Dimanche dernier, ce sont 5567 électeurs du 13e arrondissement qui ont voté pour la liste EELV, menée par Yves Contassot et Marie Atallah. Ces votes nous ont permis d'être la troisième force politique de l'arrondissement avec 9,82 % des voix, soit 3 points de plus et 2000 voix de plus qu'en 2008. Un des signes de la bonne santé des listes écolos à Paris et plus généralement en France (Grenoble, Nantes, Lille, Poitiers, Angoulême, Montreuil, Rennes, Tours... - j'en oublie).

Je l'ai déjà écrit sur les supports du groupe local (Twitter et Facebook) et on l'a même collé sur les panneaux officiels, mais je tiens à remercier ces électeurs, dont les quelques uns que j'ai croisés au hasard des distributions et porte-à-porte. Je les remercie avec d'autant plus de plaisir qu'en tant que 3e de liste c'est grâce à eux si je suis aujourd'hui en position éligible sur la liste de second tour. :-)

Lire la suite...

mardi 18 février 2014

Le monde entier laisse tomber la voiture. Paris aussi

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on l'a échappé belle. Si l'on en croit ce plan sorti dans un numéro de Paris Match de 1967, Paris aurait pu être recouverte de voies rapides, pourquoi pas sur pilotis, parfois en souterrain mais la plupart du temps à l'air libre, quitte à détruire des milliers de logements et à recouvrir le canal Saint-Martin et obérer pour longtemps toute qualité de vie dans des pans entiers de la ville. Le plan est détaillé sur Wikipédia mais la carte ci-dessous est déjà assez éloquente.

Plan_Pompidou_pour_Paris.jpg
cliquez sur l'image pour la voir plus grande

Lire la suite...

vendredi 24 janvier 2014

Aimée Millot la "petite bergère d'Ivry"

C'est une petite place, une placette. Elle n'aurait pas de nom qu'on n'y ferait pas attention tant elle n'est que le résultat du croisement des rues Corvisart et Croulebarbe, à côté du Square Le Gall. C'est la Place de la Bergère-d'Ivry, nommée ainsi en 2002 pour rendre hommage à une certaine Aimée MIllot, passée à la postérité après le meurtre dont elle a été victime[1], à une époque où le 13e arrondissement voyait encore couler la Bièvre et comportait beaucoup moins de tours qu'aujourd'hui.

D'après la fiche Wikipedia, très bien renseignée, elle a été tuée par dépit amoureux, le fameux "drame passionnel" qu'on aime bien sortir quand les hommes tuent les femmes parce qu'elles les quittent. Honoré Ullbach, le meurtrier et amoureux éconduit, fut ensuite condamné à mort.

BERGERE_D_IVRY.jpg

L'affaire fit grand bruit à l'époque et aurait inspiré à Victor Hugo Le dernier jour d'un condamné. L'auteur cite cette histoire dans Les misérables. Wikipedia :

Cet assassinat fit sensation dans tout Paris et fut l'objet d'une chanson, intitulée Complainte sur l'assassinat de la jeune bergère d'Ivry, qui fut publiée à Paris par l'imprimerie de L.-E. Herhan et qu'on peut entendre en générique du film de Jean Faurez, Histoires extraordinaires, tourné en 1949.

Cette affaire criminelle fit l'objet d'un drame en 5 actes La bergère d'Ivry, par Eugène Grangé, publié en 1870 chez C. Levy. Il avait été auparavant représenté au théâtre de l’Ambigu-Comique à Paris le 30 juin 1866.

L'histoire est joliment racontée par Bernard Vassor à qui j'emprunte l'illustration plus haut.

C'est à ma connaissance le seul nom de lieu en France à rendre hommage à une femme morte sous les coups d'un homme, à une victime de féminicide. Vous en connaissez un autre ?

Note

[1] Une postérité dont elle se serait sûrement passée.

mardi 21 janvier 2014

Améliorons la Place d'Italie #mun75013

Les habitants du 13e connaissent bien la Place d'Italie. Peu accueillante pour les piétons, dangereuse en vélo, pas pratique en bus, avec un parc inaccessible en son centre, elle mérite d'être améliorée.

Lire la suite...

mardi 14 janvier 2014

Les pistes cyclables dans le ciel de Londres, ou comment ne pas favoriser le vélo en ville #mun75000

Ça buzze, ça fait de belles images de perspectives d'un Londres ensoleillé et propre, avec une piste cyclable d'un rose irréelle comme suspendue entre les tours de la City.

londres-piste-cyclable-volante.jpg

Permettez-moi de vous dire que cette vision du futur est dépassée et semble sortie du droit de Metropolis, un film de science-fiction allemand de 1927[1].

Metropolis_01.jpg

Tout ça me rappelle le "bus volant" qui passe au-dessus des voitures : de la soi-disant innovation en transports en commun ou en urbanisme qui se torture les méninges pour ne surtout pas toucher à un mètre carré dévolu à la voiture. Dans un cas comme dans l'autre, les millions d'argents publics sont bons à dépenser tant qu'on ne touche pas à la sacro-sainte place de la voiture alors qu'elle est le nœud du problème.

Il revient bien moins cher d'adapter la chaussée existante, de mieux partager la rue plutôt que de dépenser des dizaines de millions d'euros dans d’hypothétiques projets. Ces voies rapides pour vélo serviraient à des personnes qui n'ont que de grands trajets à faire, au prix d'une livre sterling par trajet. En bas, les cyclistes pauvres et les voitures encore dans les embouteillages, ainsi que les piétons et les riverains, toujours autant pollués.

A Londres ou à Paris, un tel réseau mettrait 20 ans à se constituer, soit autant que le métro automatique du Grand Paris. Il est plus rapide et moins cher de diminuer la vitesse autorisée des voitures en ville (et pas seulement en ville mais c'est une autre question), augmenter la place pour les circulations douces et les piétons... Il y a du travail encore à Paris même si la direction prise depuis 2001 est la bonne.

L'article béat du Figaro : Londres rêve de pistes cyclables aériennes (pointe tout de même le côté pharaonique de la chose)

Deux articles intéressants sur le projet londonien et la place des piétons à Paris, concurrencés par le parking sauvage des deux roues motorisés :

En réalité, si l'on veut amener les citadins à monter en selle, la simplicité doit primer. Le vélo est par définition un transport fluide, rapide, adaptable. La personne qui circule à bicyclette doit être en mesure de s'arrêter pour faire une course, rebrousser chemin, changer d'itinéraire en fonction du trafic ou de ses envies. Le cycliste ne traverse pas la ville, il la vit. Il a besoin de quelques infrastructures, des facilités telles que les "tourne-à-droite", mais surtout d'une circulation apaisée, d'automobilistes et de motards qui le respectent. Enfin, le cycliste ne sent jamais plus à l'aise que dans une ville où circulent déjà d'autres personnes à vélo.

Le Conseil de Paris a voté à l'unanimité un voeu de l'adjoint et candidat écologiste Christophe Najdovski, qui vise à interdire le stationnement des deux-roues sur les trottoirs. L'élu entendait se démarquer de ses concurrentes: «Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet souhaitent toutes les deux réduire encore l’espace disponible pour les piétons parisiens en créant des places pour deux-roues motorisés sur les trottoirs ou en diminuant leur verbalisation. C’est un non-sens en termes d’écologie, de sécurité et de tranquillité publique », a-t-il expliqué.

Note

[1] Un film à voir toutefois, bien qu'un peu long.

vendredi 13 décembre 2013

La bonne nouvelle de la dépénalisation des PV

Je ne comprends pas pourquoi l'association "40 millions d'automobilistes" râle contre les PV différents selon les villes, alors qu'il suffit de payer son stationnement pour ne pas être verbalisé.

Lire la suite...

dimanche 8 septembre 2013

C'est la rentrée, même dans le 13e

C'est un lien qui a beaucoup circulé cette semaine et qui classait les arrondissements parisiens selon plusieurs critères : restaurants, prix du m², bars "cools"... : Où habiter à Paris par Merci Alfred.

Le 13e arrondissement finit avant-dernier. Mes lecteurs du 13e en conviendront : rien n'est plus faux, et on aimerait bien avoir plus de précisions sur les critères ! A croire que les rives de la Seine ont été oubliées ou que l'auteur du classement n'aime ni la gastronomie asiatique ni la diversité des restaurants présents dans l'arrondissement.

mercialfred.png

Lire la suite...

mercredi 24 juillet 2013

Paris va reconquérir son autonomie #paris2014

Il y a certaines réformes fondamentales qui passent presque inaperçues. En plein milieu de l'été a été voté grâce à Denis Baupin un amendement bien résumé par un titre du Parisien : Paris pourrait bientôt gérer son plan de circulation. L'article complet (mais court) est sur le site du député.

L'article et l'interview en photo dans le tweet ci-dessus sont à lire sur le site du député :

Lire la suite...

- page 1 de 2