Yet Another Blog Politique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 23 octobre 2014

Vie d'élu : la permanence avec incendie

Réveillé à 4h33 par mon téléphone, j'ai raccroché par erreur, croyant à un réveil oublié. J'aperçois trois lettres sur l'écran : CVO, pour centre de veille opérationnelle. S'ils appellent à cette heure, c'est que c'est urgent (le dernier appel, c'était un dimanche à 23h pour m'annoncer un plan Pégase à Austerlitz...), le temps de remettre mes pensées en ordre la boîte vocale le confirme : merci de nous rappeler c'est urgent. En effet : plus de 100 pompiers, plus les policiers, sont mobilisés contre un violent incendie rue de la vistule, entre avenue d'Italie et avenue de Choisy. Élu de permanence, je dois m'y rendre pour assurer une présence de la mairie, en tandem avec un agent.

Lire la suite...

vendredi 10 octobre 2014

Abandon de l'écotaxe et "Madame le président", quand la politique me fait désespérer

Il y a des fois où vraiment on se demande ce qu'on fait là. Des fois où le néant le dispute au ridicule, le catastrophique au scandaleux. Hier, jeudi 9 octobre, nous en a donné deux exemples consternants, du côté de l'opposition et du coté du gouvernement, comme ça pas de jaloux.

Lire la suite...

lundi 29 septembre 2014

#NotreBudget : mes 5 votes

Comme tous les Parisiens, j'ai la possibilité de m'exprimer sur l'utilisation de 20 millions d'euros du budget d'investissement de la ville, c'est-à-dire de sélectionner mes 5 projets favoris parmi les 15 proposés.

Ci-dessous, je vous présente mon choix et vous explique brièvement pourquoi.

notrebudget.png

Lire la suite...

vendredi 26 septembre 2014

#MarcheClimat, l'activisme 2.0 au service de la politique

Contrepieds des conclusions du très intéressant billet d'Anne-Claire Ruel, du blog "Fais pas com' papa" : #MarcheClimat ou le digital au service de l'empowerment mondial : le politique est mort, vive l'activisme 2.0

marcheclimat.jpg

Lire la suite...

jeudi 25 septembre 2014

Daech, ce n'est pas une histoire de religions

(Billet susceptible d'être mis à jour pour apporter des précisions après commentaires.)

L'État islamique, ou plutôt soit Daech comme l'appelle le gouvernement français, soit "l'organisation État islamique" pour l'AFP (et la façon de nommer ces assassins peut avoir son importance)... l'espace médiatique est saturé par ce sujet.

Lire la suite...

lundi 22 septembre 2014

La menace n'est pas le changement climatique, mais notre hubris

Alors que le JDD publie un texte court mais percutant de Nicolas Hulot, écrit à l'occasion de la Marche pour le climat du 21 septembre 2014, je voulais partager ce texte de Marlowe Hood, qui a tenu la rubrique environnement à l'AFP Paris de 2007 à 2012. C'est long, c'est bon, c'est déprimant. C'est à lire sur l'excellent blog "Making of" de l'AFP, dont on ne peut que conseiller la lecture régulière avec insistance.

Pour la tribune de Nicolas Hulot, c'est par là : "L'humanité est au pied du mur"

Le point focus est Paris en décembre 2015, où 194 Etats doivent passer un accord global pour prendre la suite du protocole de Kyoto qui arrive à échéance. La courbe de l'irréversible croise une certaine courbe du fatalisme. A Paris, il y a la volonté des Nations unies, et de la France qui héberge cette conférence, de remettre tout le monde en mouvement, et de passer à un stade supérieur d'engagement. Mais quand 194 Etats doivent remettre à plat leurs priorités économiques et acter une sortie de l'économie carbonée, c'est très compliqué... Plutôt que de s'en effrayer, il faut s'en responsabiliser. La semaine prochaine à New York, Ban Ki-moon donne l'occasion que les discussions puissent commencer et que les gouvernements posent déjà sur la table un certain nombre de propositions concrètes. Comment finance-t-on à la fois l'adaptation au changement climatique pour les pays du Sud, et la transition énergétique? Paris 2015, ce sera l'aboutissement. Paris 2015, c'est le grand rendez-vous pour l'humanité. L'humanité va décider de son avenir à Paris.

Le reste peut n'apparaître que comme futilité et les oppositions aux changements nécessaires comme des irresponsables.

mercredi 10 septembre 2014

Ces cathos gênés par l'abbé Grosjean et qui lui répondent

On avait beau savoir qu'ils existaient, on finissait par en douter. Certains catholiques ont tellement hurlé leur haine de l'homosexuel puis par extension de la liberté sexuelle et de l'égalité femme/homme, qu'on pouvait penser que le courant de pensée des "cathos de gauche", ou plus généralement des chrétiens de gauche, avait sombré corps et biens sous des piles de sweats capuche rose et bleus.

lmpt-enfants-pleurent.jpg

Lire la suite...

mercredi 3 septembre 2014

Vers un débat politique toujours moins apaisé

(Trop long pour Twitter, billet rapide.)

Nous vivons actuellement une jonction entre le PS et l'UMP sur les programmes économiques, voire sociaux. Après les discours de Valls devant le Medef, les positions de Macron sur le droit du travail (même si on n'est pas sûr) et les déclarations de Rebsamen sur le contrôle des chômeurs (sans stigmatisation, naturellement), que peut dire l'UMP pour se démarquer du PS ?

puteaux-cartables.jpg

C'est bien simple, la droite, l'UMP, ne peut plus faire la différence que sur le "sociétal", c'est-à-dire le mariage pour tous, les droits des femmes, le "djendeur", dans une course à l’échalote sans fin avec le Front national.

A l'image de la communication du Parti républicain aux États-Unis, où Démocrates et "Grand Old Party" partagent quasiment 100 % du programme économique, attendons-nous à une hystérisation toujours plus croissante et crispante du débat sur les sujets de valeurs. A tel point que nous finirons peut-être par regretter le côté bon enfant de Christine Boutin et La Manif pour tous... Les cadenassages d'écoles dans une quinzaine de communes aujourd'hui, premier mercredi de l'année scolaire, nous donne une idée de l'absence totale de vergogne d'une partie de la classe politique (si on avait encore des doutes).

La volte-face de l'UMP, désormais contre l'enseignement de l'égalité filles-garçons dans les classes, après avoir proposé quasiment la même chose que les ABCD de l'égalité, montre bien une volonté, consciente ou non, de se démarquer sur ces sujets.

- page 1 de 24